• ecrire pour se dire quell chance, je commence aujourd'hui. Les mots qui au fil des jours peut etre des mois et des années seront ce que je porte en moi: mélange d'angoisses et de joies, de peur et d'esperance, de reve et de réalités si difficile à assumer... alors parceq'uil le faut... je vais ecrire pour me libérer de tout ce que je peux dire. Jeter en pature ma vie a celui celle qui peut etre me lira et que je salue, dire ce que la vie, les commodites les circonstances m'empechent de réveler... dire tout dire.

    Certains trouveront peut etre le propos banal d'autres au contraire reconnaitront peut etre ce qu'ils vivent au quotidien... d'autre encore s'enficheront et passeront a autre chose, moi je me libere... j'en ai besoin...

    Je suis homosexuel, ou plutot j'ai des tedances à l'homosexulaite... comme une vangerese cette pulsion se bat contre moi me giffle et me frappe me déffigure et me cogne... et souvent elle gagne... une relation homosexuelle n'a rien de plaisant elle dure un soir, dans le detour d'une back room avec un mec que jamais je ne reverrais qui ne dis pas son nom et dont l'accord passé avec moi consiste simpement en deux trois caresses et en une ejaculation profonde le temps d'un rale et d'avoir eu l'impresion d'aimer... je dis l'impression car o mondieu combien la tristesse ensuite vous etreind, le dgout l'ipression de nullite...

    la ce matin je me sens nul... j'ai baiser 10 minutes hier soir dans un bar, au milieu d'une 10 aine de mecs qui en faisait autant... hier soir j'ai deffiguré l'amour... non pas que cela me persecute... mais je sens un gachi qui m'envahit... je veux m'en sortir...

    a bientot

    P


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique